Rechercher
un établissement

valider

Ils ont rejoint
le réseau

Restaurant
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel / Restaurant
Haute Normandie

Voir la fiche

Restaurant
Rhône Alpes

Voir la fiche

Restaurant
Centre

Voir la fiche
tout voir

remier bilan estival en France

Les craintes concernant la saison estivale française ont été dissipées par le désir de partir des Français. Mais la clientèle étrangère manque à beaucoup de professions touristiques.

Grâce à une consultation de ses adhérents, au dispositif Flux Vision Tourisme Orange qui permet de suivre la fréquentation via la téléphonie mobile, et à une enquête menée auprès de 4000 Français en partenariat avec les 13 Comités Régionaux du Tourisme métropolitains, ADN Tourisme dresse un premier bilan des tendances de la saison touristique.

Ce n’est pas une surprise mais c’est confirmé, les fréquentions de l’été 2021 seront meilleures que celles de 2020. Et ce sur la majorité du territoire métropolitain (Ile-de-France, Corse, PACA, Occitanie, Savoie, Nouvelle Aquitaine…). Toutefois, cela reste à nuancer car la fréquentation reste en deçà de 2019. C’est mathématique. La très bonne fréquentation de la clientèle française ne peut pas combler totalement le recul des clientèles étrangères.

Bonne nouvelle pour les professionnels : les Français n’ont réduit ni leur budget, ni la durée de leur séjour. Il semble même que cette dernière se soit allongée. Beaucoup de territoires notent que la mise en place du pass sanitaire dès juillet a provoqué un ralentissement de la fréquentation sur les sites de visite couverts et a généré un peu d’animosité de la part des clientèles. La météo capricieuse a également entraîné un ralentissement de la fréquentation pour les sites de visites en plein air et les activités sportives et de loisirs.

En France, la campagne à la cote
Malgré la météo capricieuse, 59 % des Français sont partis en vacances et/ou week-end au cours des mois de juillet et août alors qu’ils n’étaient que 53 % l’an passé. c’est en Ile-de-France que le taux de départ est le plus important avec près de 70 % de partants. Ce sont également les Franciliens qui réalisent le plus de séjours, avec en moyenne 2 séjours au cours de l’été contre 1,8 au niveau national. Près de 9 séjours sur 10 se sont déroulés en France (94% en 2020). Les destinations de proximité ont été privilégiées par 54 % des partants, tout comme les espaces moins fréquentés (58 % des partants).

Le littoral reste plébiscité à cette période de l’année (près de 4 séjours sur 10), suivi par la campagne (30% des séjours) qui, déjà en hausse en 2020, continue à progresser. Les espaces urbains, fortement boudés l’an passé, ont retrouvé un peu d’attractivité (19 % des séjours contre 18 % l’an passé), avec notamment une fréquentation en hausse à Paris par rapport à 2020.

Les européens de retour, pas les marchés lointains
Un tiers des répondants notent une augmentation des marchés européens par rapport à 2020 (Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Vendée, …). Mais la fréquentation des touristes étrangers reste en recul et en deçà d’un niveau classique. Les Britanniques sont les grands absents et les Italiens semblent en recul. Déjà bien présents en 2020, les Belges et Néerlandais sont en progression dans de nombreux territoires. Les Suisses et les Allemands semblent également avoir été bien présents.

Les marchés lointains sont toujours absents, même si les Américains ont effectué un retour timide sur certains territoires notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Seuls 24 % des séjours ont eu lieu chez les parents et amis. Les séjours en hôtels sont, quant à eux, plus nombreux (26 % des séjours contre 18 % en 2020). Les locations de vacances auront accueilli 20 % des séjours, comme l’an passé. Dans les trois quarts des territoires, la location de vacances est en effet en hausse, une tendance amorcée depuis le début de la crise et qui se confirme.

On note également des tendances positives pour l’hôtellerie (Corse, Gironde, Côtes d’Armor, Hérault…) et les campings (Vendée, Cher, Béarn Pays Basque, Charentes, Lot et Garonne, réservations record en Occitanie…).

Retour à la liste des actus