Rechercher
un établissement

valider

Ils ont rejoint
le réseau

Piscine

Hôtel / Restaurant
Languedoc Roussillon

Voir la fiche

Restaurant
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel / Restaurant
Haute Normandie

Voir la fiche

Restaurant
Rhône Alpes

Voir la fiche
tout voir

Pierre et Vacances

Pierre et Vacances : Les taux d'occupation du spécialiste des résidences de tourisme sont de nouveau en hausse, après la période difficile de la pandémie de Covid-19.

Le groupe Pierre et Vacances - Center Parcs, numéro 1 européen des résidences de tourisme, espère sortir bientôt de la crise liée à la pandémie de Covid-19. Il a en effet subi de plein fouet la crise sanitaire et les confinements. Invité de franceinfo mercredi 10 novembre, Franck Gervais, son directeur général l’assure : 'On voit le bout du tunnel.'

Les réservations sont effectivement reparties à la hausse. 'Pour les vacances de la Toussaint, les taux d’occupation ont atteint 80% environ. Et les réservations pour Noël comme pour février se portent bien. C’est le retour au ski (…) Plus de 50% des réservations pour les vacances de février sont déjà effectuées', s'est-il félicité.

Une nouvelle offre aux propriétaires d’hébergements
Depuis plusieurs mois, le groupe est en conflit avec une partie des 18 800 particuliers propriétaires d’appartements et de cottages. Beaucoup d’entre eux reprochent à l’opérateur d’avoir cessé de leur verser des loyers lorsque la pandémie a frappé. Après une première offre, Pierre et Vacances - Center Parcs leur en fait une seconde, 'un geste supplémentaire' d'après Franck Gervais. Le groupe propose de leur régler onze mois de loyers, sur une période de seize mois. Autrement dit, les propriétaires renonceraient à cinq mois de loyers, soit la durée pendant laquelle 'le groupe a été interdit d’ouvrir ses cottages et ses résidences'.

Par ailleurs, le leader européen du secteur négocie en ce moment une solution financière avec de futurs investisseurs. 'Pendant cette période, nous avons subi une perte de 800 millions d'euros due au Covid ', explique Franck Gervais. 'Notre enjeu était de préserver notre situation de trésorerie', avec 'un prêt complémentaire de 300 millions au premier semestre'.

Le groupe cherche maintenant de nouveaux fonds propres. 'On a discuté avec de nombreux candidats', poursuit le directeur général de Pierre et Vacances - Center Parcs. 'On est en plein processus d’adossement.' Franck Gervais espère une issue 'dans les semaines qui viennent '.

Retour à la liste des actus