Rechercher
un établissement

valider

Ils ont rejoint
le réseau

Hôtel / Restaurant
Centre

Voir la fiche
Piscine

Hôtel / Restaurant
Languedoc Roussillon

Voir la fiche

Restaurant
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel
Ile de France

Voir la fiche

Hôtel / Restaurant
Haute Normandie

Voir la fiche
tout voir

France : les recettes touristiques en hausse

La dernière note de conjoncture d’Atout France montre une amélioration de l’activité touristique en France… loin des standards observés avant le début de la pandémie.

Cette note conjoncturelle permet de dresser un premier bilan de la saison estivale et de l’arrière-saison. L’activité reste donc « en retrait par rapport aux standards d’activité pré-Covid », mais « en phase d’amélioration mois après mois », selon Atout France.

« Le suivi de la demande touristique révèle un volume de nuitées au troisième trimestre proche de ceux enregistrés en 2019 et 2020 pour les touristes résidents », estime Atout France. Cette clientèle domestique a continué de montrer un intérêt croissant pour « les destinations de moindre densité », comme les espaces ruraux ou de moyenne montagne.

Paris souffre toujours
La clientèle étrangère, elle, a été « plus présente qu’en 2020 », mais certains déficits d’activité d’importance subsistent. L’absence de grands événements d’affaires et la quasi inexistence des flux en provenance du continent asiatique ont empêché la reprise structurelle du tourisme international, et impacté les destinations qui en dépendent le plus, comme Paris.

Néanmoins, en octobre 2021, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de +80% par rapport à octobre 2020, grâce à l’apport des clientèles européennes.

Les carnets de commande dans l’aérien sont « toujours aussi faibles »

Côté hébergements, la demande de locations entre particuliers progresse (+9%) en octobre, pas rapport à 2019. L’hôtellerie, elle, demeure pénalisée « par la faiblesse des volumes de la clientèle d’affaires et long-courriers ». Et la tendance ne devrait pas s’améliorer puisque, « pour la rentrée et la fin de l’année 2021, les carnets de commande à 1 et 3 mois dans l’aérien sont toujours aussi faibles ».

Malgré des signaux positifs, le renforcement des mesures sanitaires fait peser des incertitudes sur une éventuelle sortie de crise.

Retour à la liste des actus