Rechercher
un établissement

valider

Ils ont rejoint
le réseau

Hôtel / Restaurant
Ile de France

Voir la fiche

Restaurant
Provence Alpes Côte d'azur

Voir la fiche

Hôtel / Restaurant
Alsace

Voir la fiche

Hôtel
Alsace

Voir la fiche

Hôtel / Restaurant
Corse

Voir la fiche
tout voir

La saison hivernale s'annonce prometteuse en Suisse

Suisse Tourisme a donné mercredi le coup d’envoi de la saison d’hiver 2022/2023. Les chiffres s’annoncent même meilleurs qu’avant la pandémie.

Les perspectives hivernales s’annoncent plutôt positives. C’est le constat de Suisse Tourisme, qui a lancé ce mercredi à Zurich le coup d’envoi de la saison 2022/2023. Selon les prévisions de plusieurs centres de recherche complétées par une enquête menée auprès des prestataires touristiques suisses ainsi que par les estimations des responsables de 34 bureaux à l’étranger, les nuitées hôtelières devraient être en hausse de 1% dans les stations de montagne. Ceci par rapport à l’hiver 2018/2019, donc celui d’avant la pandémie.

Le retour des touristes étrangers

Certes, les nuitées des touristes helvétiques resteront plus importantes (+14%) qu’avant la pandémie. Mais elles seront inférieures de 6% par rapport à l’hiver dernier. Il faut dire que les Suisses avaient été nombreux à rester au pays pendant le Covid. Ils repartent dorénavant à l’étranger. Heureusement pour le tourisme suisse, leur baisse sera largement compensée par les visiteurs étrangers qui sont de retour. Qu’ils viennent de pays voisins ou de plus loin, ils seront 18% de plus cet hiver que durant la saison passée.

D’ailleurs, de janvier à octobre, les nuitées de l’hôtellerie ne montrent plus qu’un déficit de 6% par rapport à la même période de 2019, avant la pandémie, a précisé Suisse Tourisme. Les Suisses constituaient à nouveau le moteur en force de cette reprise, même si les visiteurs sont peu à peu revenus. Mais dans l’ensemble, il ne faut pas s’attendre à un rétablissement complet du tourisme avant 2026, relève l’organisme.

Confiance malgré la crise

Suisse Tourisme se montre toutefois confiant pour cet hiver. «Les Suisses continuent à apprécier énormément leur pays et l’envie de voyager des hôtes étrangers s’est véritablement réveillée, malgré des circonstances difficiles. Si la météo est de la partie, nous pourrons même faire mieux que lors du dernier hiver avant la pandémie», espère son directeur Martin Nydegger.
Le secteur est pourtant confronté à un défi de taille: celui de l’approvisionnement en énergie et des prix élevés qui en découlent. Sans parler de franc suisse fort et de l’inflation. En outre, le changement climatique force notamment les entreprises de remontées mécaniques à adapter leurs dates d’ouverture.
Mais Berno Stoffel, directeur des Remontées Mécaniques Suisses, a assuré que les sociétés actives dans ce domaine étaient très bien préparées pour cet hiver. Elles vont notamment réduire «dans la mesure du possible» la vitesse de circulation des installations et les horaires de fonctionnement, ainsi que limiter la température ambiante, a-t-il cité.

Retour à la liste des actus